Revêtement mural en pierre brute

Revêtement mural en pierre

Matériau principal des bâtiments depuis des millénaires, la pierre joue aujourd’hui un rôle moins évident dans l’art de la construction. Elle contribue encore, irremplaçable, aux mélanges de béton. Mais elle n’est plus essentielle en tant qu’élément de mur. Elle a progressivement cédé cette fonction à des produits fabriqués à grande échelle à la main ou par l’industrie, tels que les blocs de béton et les briques d’argile et de céramique. Cependant, la pierre reste irremplaçable comme revêtement de sol pour les extérieurs, les bords de piscines ou les passages soumis à un trafic intense. Aujourd’hui, elle gagne en importance en tant que revêtement décoratif, dans une sorte de retour nostalgique à l’époque où la beauté des sols et des murs provenait de la pierre même dont ils étaient faits.

La pose des pierres de parement n’est pas particulièrement difficile, mais requiert une certaine habileté, proportionnelle à la dureté du matériau et à la forme qu’il prend. Dans une certaine mesure, la pose de certaines variétés s’avère plus facile que celle des carreaux, car l’aspect rustique de ce type de finition rend généralement inutiles les joints parfaits ou le nivellement.

Pierres pour revêtements muraux

Le commerce spécialisé propose une grande variété de pierres pour le revêtement des murs, provenant de pratiquement toutes les régions du pays.  Je suis d’origine portugaise et j’ai pu il y a deux ans m’occuper de la restauration de la maison familiale. Voici les principales disponibles au Portugal.

Verde-goiás

La grande distance entre les carrières et les centres de consommation fait de cette pierre un matériau coûteux. Elle est néanmoins très recherchée pour sa beauté. Très dure, la pierre de Verde-Goiás est traditionnellement vendue en carreaux d’épaisseur variable. Elle est principalement utilisée pour les revêtements de sol. Son utilisation nécessite de la séparer en dalles ou de la ciseler pour lui donner la bonne forme. Elle peut être achetée en dalles standardisées, coupées ou sciées.

Rosada

Vendue en dalles ou en blocs bruts, elle présente des propriétés physiques similaires à celles des goyas verts. Elle présente des difficultés identiques lorsqu’il s’agit de la préparer pour le revêtement. Pour les mêmes raisons, elle n’est pas recommandée aux personnes sans expérience.

Roxa

Bien qu’un peu plus foncée, elle est très semblable à la Rosada. Les mêmes recommandations concernant la manipulation et l’utilisation lui sont applicables.

Itacolomi

Vendue en dalles ou découpée en petites dalles, elle est relativement facile à manipuler. Tant pour le laminage que pour la couper et la ciseler selon la forme souhaitée. L’itacolomi est généralement utilisée pour les revêtements de sol, mais cette pratique présente un inconvénient : l’irrégularité excessive de la surface finale. En outre, cette pierre s’use facilement pour le revêtement des murs et des façades, mais elle convient également comme revêtement de sol à l’extérieur. Pour ce dernier usage, elle peut être posée sur le sous-plancher en béton, imitant les pavés.

Miracema

Vendue en blocs non finis ou déjà découpée en bandes étroites d’épaisseur variable. Lorsqu’elle est en bloc brut, il est difficile de la couper à la taille souhaitée. En dalles, elle est aisée à manipuler, et peut être posée en rangées (comme des briques) ou appliquée de manière irrégulière, sans suivre un motif régulier.

Luminária

Revêtement mural en pierre blancheDe couleur crème avec des veines blanches, vertes et brunes. Cette pierre est fournie déjà coupée en dalles rectangulaires de petite épaisseur et de différentes dimensions. Au premier abord, elle semble extrêmement fragile, une sensation accentuée par la grande flexibilité des dalles. Mais c’est un matériau très résistant qui constitue un excellent revêtement de sol. Ce qui ne l’empêche pas d’être utilisé à des fins décoratives sur les façades.

C’est l’un des meilleurs produits pour les débutants dans le domaine du bardage en pierre de Mineira. De couleur crème et aux caractéristiques presque identiques à celles de la luminária, elle présente un inconvénient par rapport à cette dernière : sa plus faible résistance. Pour cette raison, elle est plus adaptée au revêtement des façades. Comme l’autre, elle sert très bien à l’apprentissage des amateurs.

Jaraguá

De couleur ivoire avec des nuances brunâtres, elle est vendue brute, mais relativement facile à manipuler. Elle peut être découpée en dalles pour être posée sur des façades, mais offre un meilleur effet décoratif lorsqu’elle est utilisée sur des murs ou des murs pleins.

Ardoise

Selon la région d’où elle provient, l’ardoise peut être bleue, grise, verdâtre ou quasiment noire. Elle est vendue en dalles de dimensions standard ou coupée sur mesure pour les revêtements de sol. Et en dalles étroites, lorsqu’elle est utilisée pour le revêtement des façades, placées de telle sorte que l’épaisseur de la pierre soit exposée. Comme la luminária, elle résiste bien à l’usure et offre un bel effet décoratif dans les intérieurs. C’est une pierre facile à travailler par les amateurs, à condition de prendre certaines précautions lors de la coupe de petits morceaux.

Pose

La technique de pose n’est pas très différente de celle utilisée pour la pose de carreaux de céramique sur des murs recouverts de carreaux. Elle est même plus commode, en raison des joints irréguliers. Néanmoins, certaines précautions sont indispensables.

Recouvrir les murs de pierres

Lorsque vous recouvrez des sols en pierre, veillez à ce que le mortier soit bien nivelé. À intervalles réguliers, posez des morceaux de dalles qui serviront de guides, en tirant la ligne entre eux et en les nivelant avec un niveau et un aplomb. Utilisez souvent une règle de longueur adéquate, capable de passer d’un guide à l’autre, afin de maintenir la pose bien à niveau.

Le revêtement mural exige le même soin, nécessitant également la pose de guides et l’utilisation constante d’une règle. La pose de pièces en forme de briques ne pose pas de grands problèmes, mais celles qui ont une forme irrégulière, ou celles qui sont posées à la fois horizontalement et verticalement, obligent à ajuster constamment les bords pour éviter des joints trop ouverts.

Joints

Revêtement mural en pierre ocreTrois types de joints sont généralement utilisés lors de la pose de pierres sur les murs et les façades :

  • Le joint plein ou commun, dans lequel le mortier est à niveau avec le matériau posé.
  • Le joint en creux, dans lequel le mortier est partiellement gratté.
  • Et le joint sec, sans mortier apparent (il sert uniquement à fixer les pierres au mur), une solution qui donne l’impression que les pierres s’appuient les unes sur les autres. Dans ce dernier cas, il ne faut pas laisser de vides très prononcés, ce qui pourrait provoquer le détachement des pierres par manque de support.

Nettoyage

Pendant que vous travaillez, brossez les zones finies pour enlever le mortier qui a coulé. Lorsque la pose est terminée et que le mortier est vraiment sec, lavez toute la surface avec de l’acide muriatique pur, dissous dans de l’eau dans un rapport de 1 à 20. Ou utiliser un produit prêt à l’emploi disponible dans les quincailleries, les magasins de peinture ou de matériaux de construction, en vérifiant la méthode d’application.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.