Carrelage de salle de bain

Carrelage de salle de bain : que choisir ?

Fini l’époque où prendre un bain se faisait à la volée dans une petite salle exigüe et froide. De nos jours, la salle de bains est devenue une pièce à vivre où il fait bon de passer de temps à autre.
Ce lieu de détente relaxante devra être agencé comme il se doit, puisqu’il nous permet de nous reposer et faire le plein avant et après une journée de travail. Dans le cadre d’une rénovation, le bon choix de carrelage peut améliorer radicalement le design d’une salle de bain, sans que vous ayez nécessairement à changer quoi que ce soit d’autre.

Comment bien choisir son carrelage de salle de bain en 5 points essentiels ?

Définissez un carrelage de départ

Le choix d’un carrelage de salle de bain est assez difficile à prendre, surtout lorsqu’on n’a pas une idée définie dès le début des opérations. Pour ce genre de rénovation, il se peut que vous ayez en tête un type de revêtement préféré, dans ce cas, il ne faut pas hésiter à le placer comme point de départ de votre carrelage de salle de bain. La disposition de tout le reste devra se conformer avec ce point focal.

Si ce carreau (ou faïence) principal possède un motif ou une couleur spécifique, cherchez quelque chose de subtil pour faire ressortir encore plus son originalité. Mais si celui-ci est simple, on pourra par exemple lui adjoindre des carreaux à plus petite échelle de même couleur. L’effet obtenu sera saisissant et étonnera plus d’un visiteur !

Choisir une taille de carreaux

Carrelage de douche : grands carreauxCeux-ci sont disponibles dans une variété de formes et de tailles uniques. Cela va de la petite mosaïque aux grandes dalles. À chaque taille de carrelage son intérêt :

  • Les carreaux en mosaïque créent des motifs, du mouvement et de la texture dans la pièce.
  • Les grandes dalles rectangulaires donnent un style élégant.

Tenez compte de la taille de votre salle de bains pour choisir des carreaux d’une taille proportionnée à l’espace. Contrairement à ce que beaucoup estiment, les carreaux de grand format ont la capacité de créer un sentiment d’espace dans une petite pièce. De même, si vous utilisez plusieurs tailles de carreaux (sol et murs par exemple), assurez-vous que leurs proportions fonctionnent ensemble.

Par exemple, si vous utilisez un carrelage de 300 x 300 mm au sol, les carreaux muraux seront choisis par multiples de 300 mm – 100, 150, voire 600. Ainsi, un carreau au sol correspondra à un nombre cohérent de carreaux sur le revêtement mural !

Limitez les types de carrelage

Lorsque vous allez acheter vos carreaux, vous devrez tenir compte qu’il ne faut pas installer plus de 3 sortes de carrelage de salle de bain. Ainsi, on aura le choix entre :

  • Une dalle de sol, de préférence du type antidérapant ou antiglisse.
  • Une dalle murale pour les murs et les abords de votre douche/baignoire, vous pourrez même l’appliquer pour tous les murs de la salle de bain.
  • Le carrelage d’accent qui constitue le point focal de votre revêtement.

Ces trois types doivent être bien assortis tant en forme qu’en coloris pour donner un meilleur effet visuel au premier regard. Ainsi, vous rendrez votre salle de bain plus conviviale et accueillante où l’on a envie de passer son temps !

Quel type de carrelage pour quel usage ?

Pour une salle d’eau qui est une pièce forcément humide, privilégiez des carreaux en porcelaine ou en céramique. Ces matériaux sont pratiques pour éviter les nombreux entretiens nécessitant beaucoup de temps. En revanche, si les carreaux de verre sont plus beaux, ils sont très lisses. Utilisez-les pour le carrelage mural.

Le carrelage de grès : C’est le plus utilisé. Son entretien est simple et il offre un bon rapport qualité /prix. Il peut être utilisé pour le sol et sur les murs. Sa surface absorbe peu d’humidité. Cela signifie qu’il résiste également aux taches. Du savon et de l’eau suffisent à son entretien.

Carrelage de doucheLes carreaux de faïence. À utiliser sur les murs de la salle de bain ou de la douche. Mais étant un matériau fragile, il ne sera pas possible de la poser au sol.

La mosaïque : Il existe une multitude de possibilités pour décorer l’intérieur de votre douche ou les murs de votre salle de bains. C’est un matériau intemporel qui sera parfait aux murs ou au sol.

Le carrelage imitation pierre naturelle : sur les murs comme sur le sol. Il vous permettra de donner de l’authenticité à votre salle de bains, mais aussi de créer une ambiance très nature. Moins lisses que les autres carreaux, ils glissent moins et leur durabilité en fait un bon choix pour les douches.

Les carreaux de verre : Ils apportent une touche haut de gamme à votre salle de bain. Résistant aux taches, à la moisissure et à la moisissure, ils sont donc plus faciles à nettoyer. Leur inconvénient est le prix, mais aussi la difficulté d’installation et sa relative fragilité. Le verre se raye facilement.

Facilité d’entretien du carrelage de salle de bain

Il s’agit d’un autre facteur très important à prendre en compte. Résistant à l’usure, le carrelage est habituellement très simple à entretenir. Certains matériaux, cependant, nécessitent un peu plus d’efforts conserver leur qualité de finition. Les carreaux en pierre naturelle, par exemple, nécessitent un nettoyage régulier afin d’éviter que la surface ne se marque ou ne se tache. C’est là un élément important à prendre en compte lors de votre choix.
Les carreaux de céramique, en revanche, ne nécessitent pas le même entretien régulier et constituent une excellente alternative dans une salle de bain.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.